Posted on Leave a comment

Baobab d'Afrique

arbre africain à caudex du genre Adansonia et de la famille des Bombacacées, selon la classification classique, ou des Malvacées, selon la classification phylogénétique.

Sacré pour plusieurs cultures, c’est aussi un arbre à palabres qu’il est malvenu ou sacrilège de couper. C’est l’arbre typique de l’Afrique tropicale sèche et l’emblème du Sénégal et de la Guinée.

Alimentation

Fruits

La pulpe sèche que contiennent les fruits du baobab est comestible. Son goût acidulé plaît aussi bien aux humains qu’aux singes (d’où son appellation de “pain de singe“).

Cette pulpe est très riche en vitamines B1 et C et contient deux fois plus de calcium que le lait.

La pulpe des fruits frais ou séchés mêlée à de l’eau fournit une boisson rafraîchissant appelée bouye ou jus de bouye. Ce “jus” comme disent les Sénégalais est préparé en mettant le fruit du baobab dans de l’eau pendant quelques heures. Le jus obtenu est ensuite mélangé avec un peu de lait et du sucre. Fermentée, cette pulpe permet de fabriquer de la bière.

Fruit de Baobab
Fruit de Baobab

Graines

Du côté de Kayes (au Mali), les enfants emploient parfois les graines comme bonbons en raison de la saveur acidulée de la pulpe. En Tanzanie, on consomme également ces graines sous forme de friandises (appelées “mbuyu”), entourées de sucre teinté de rouge.

Les graines du baobab se consomment aussi grillées. Elles sont très nourrissantes.

On s’en sert également pour remplacer le café ou pour en extraire une huile alimentaire.

Racines, turions

Les jeunes plants de baobab possèdent une racine pivot qui peut être consommée comme une carotte ou une asperge.

Feuilles

La feuille de baobab riche en protéines et minéraux (calcium, fer, potassium, magnésium, manganèse, phosphore et zinc, se consomme en bouillie. Au Sénégal, le lalo est une poudre de feuilles de baobab séchées que l’on incorpore aux céréales ou aux sauces, notamment lors de la préparation du couscous de mil.

Vente sur le marché

Médecine traditionnelle

Le baobab est aussi appelé “arbre de vie” ou “arbre pharmacien” tant ses propriétés médicinales sont nombreuses.

Fruit

  • La décoction de la pulpe sèche du fruit (“jus de bouye”) est utilisée comme antidiarrhéique pour ses propriétés astringentes (Afrique de l’Ouest, Afrique australe). Elle est également utilisée comme fébrifuge et dans l’hémoptysie
  • La pulpe a été utilisée contre le paludisme.
  • La pulpe est préparée en porridge dans l’agalactie.

Feuille

La feuille est utilisée en décoction dans des tisanes médicinales et contre le paludisme.

Écorce

L’écorce a été utilisée comme fébrifuge.

https://www.facebook.com/plantesmedicinalesdafrique/
Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *